Riches heures en Nationale IV

Cette année, Carrières-Sur-Seine a pris la place d’un club démissionnaire en Nationale IV. Cette compétition interclubs est d’un niveau assez relevé et permet à nos joueurs de se confronter à des adversaires expérimentés…

Pour progresser aux Échecs il faut perdre beaucoup. Rencontrer des adversaires bien mieux classés, c’est l’occasion de se dépasser et chaque victoire et chaque partie nulle a un prix particulier contre des joueurs qui ont souvent 150 à 200 points ELO de plus…

Dans cette première ronde du tournoi, Carrières a gagné par 4 points à 2, et j’ai affronté le jeune Antonin. Je me méfie toujours des jeunes joueurs : même si l’on peut supposer qu’ils manquent d’expérience, il faut tabler sur le fait qu’ils calculent à toute vitesse, à cause d’une énergie intacte. Je connais plus d’un joueur adulte que j’ai du consoler, dépités, parce qu’ils avaient été battus par des joueurs trente cinq ans plus jeunes…

 

 

Étiquettes: